Parcoursup : 3 étapes clés pour 2019 !

Parcoursup : 3 étapes clés pour 2019 !

Étape obligatoire pour l’accès à la formation supérieure, Parcoursup est la plateforme sur laquelle les candidats vont faire leur choix. Découvrez comment via 3 étapes clés.

Étape 1 / S’informer et découvrir les formations

Durant cette première phase, les élèves s’informent sur les formations et sur le déroulement de la procédure Parcoursup.

Étape 2 / Formuler ses vœux et finaliser son dossier

La phase 2 se déroule du 22 janvier au 3 avril 2019. C’est durant cette phase, découpée en 5 parties, que tout s’enclenche.

  • 2e trimestre
Pour poursuivre sa réflexion, l’élève peut participer aux journées portes ouvertes et à la 2ème semaine de l’orientation.
  • Du 22 janvier au 14 mars

L’élève a jusqu’au 14 mars pour s’inscrire sur Parcoursup, créer son dossier candidat et formuler ses vœux (jusqu’à 10).

  • Mars
Suite au conseil de classe du deuxième semestre, chaque vœu fait l’objet d’une fiche Avenir comprenant les appréciations des professeurs et l’avis du chef d’établissement.
  • 3 avril

Le 3 avril est le dernier jour pour finaliser le dossier candidat (ajout des éléments manquants) et confirmer les vœux sur Parcoursup.

  • Avril - mai
Les formations examinent les vœux des candidats.

Étape 3 / Recevoir les réponses

Phase principale de la procédure, la dernière phase est également celle où tout se joue et durant laquelle l’élève est fixé. Ainsi, du 15 mai au 17 juin, les candidats peuvent consulter les réponses des formations sur Parcoursup. Ils reçoivent les propositions d’admission, au fur et à mesure et en continu, auxquels ils doivent répondre suivant les délais indiqués sur la plateforme.

La procédure est suspendue pendant les épreuves écrites du baccalauréat soit du 17 au 24 juin.

Après les résultats du baccalauréat du 5 juillet, les élèves auront jusqu’au 19 juillet pour confirmer leur inscription dans la formation choisit.

Si l’élève n’est accepté dans aucune formation, il pourra participer à la phase complémentaire qui se déroulera jusqu’au 14 septembre. Celle-ci permet aux élèves de formuler de nouveaux vœux et d’obtenir une proposition dans une formation disposant de places disponibles.

Picto UDT-21

Le saviez-vous ?

Une commission d’aide est à disposition des élèves de mai à septembre pour les accompagner pour trouver une formation.

Inscrivez-vous à la newsletter

En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir notre newsletter trimestrielle par courrier électronique et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à l’aide des liens de désabonnement présents dans les newsletters ou en nous contactant à l’adresse information@axess.fr

© 2018 Axess Education | Tous droits réservés | Mentions légales

Parcoursup 2018 : Comment la ministre répond-elle à la demande ?

Parcoursup 2018 : Comment la ministre répond-elle à la demande ?

Le baby-boom de l’an 2000 s’apprête à commencer ses études supérieures, augmentant ainsi la demande. Pour pallier cette hausse, la ministre de l’éducation supérieure, Frédérique Vidal, a annoncé en juillet la création de places supplémentaires dans Parcoursup. Mais est-ce suffisant ?

Des places supplémentaires dans Parcoursup

Début juillet la ministre de l’enseignement supérieur, Frédérique Vidal, a annoncé la création de 10 000 nouvelles places pour l’enseignement supérieur public, notamment en IUT, pour la rentrée 2018.

Ces places s’ajoutent aux 21 000 places déjà annoncées dont 4 000 pour les sections de technicien supérieur (BTS) et 17 000 dans les universités. Ces nouvelles places ont été réparties dans les différentes académies. Ainsi, l’académie de Versailles a gagné 1 368 places, Toulouse 1 097, la Réunion 1 090 et Grenoble 659.

Le ministère évoque ainsi un investissement inédit. Mais cet « investissement Parcoursup » est-il une véritable solution à long terme ?

Est-ce suffisant ?

En 2017, 3 729 bacheliers étaient restés sans solution à l’issue d’APB. Combien vont-ils être à cette rentrée 2018 en sachant que le nombre d’étudiants devrait considérablement augmenter à la rentrée compte tenu du baby-boom de l’an 2000.

Les nouveaux entrants devraient être au tour de 28 000, le nombre de places créé : 31 000. Cela devrait donc être suffisant. Oui, mais non… En effet, tous ne veulent pas aller là où les places ont été créées.

De par cette mesure, le ministère souhaite « faire coïncider l’offre avec la demande de façon durable, en anticipation des prochaines années ». Toutefois, cela n’est pas suffisant, d’autres mesures sont nécessaires pour pouvoir absorber les étudiants et rattraper le retard de ces dernières années. Chaque hausse en première année se répercute par une hausse en deuxième année, la plupart des étudiants continuant leur cursus scolaire.

Faire coïncider offre et demande se révèle être un réel défi pour le ministère qui affirme être en train de le relever. A voir ce que cela va donner dans Parcoursup à la rentrée 2018 et aux prochaines rentrées

Inscrivez-vous à la newsletter

En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir notre newsletter trimestrielle par courrier électronique et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à l’aide des liens de désabonnement présents dans les newsletters ou en nous contactant à l’adresse information@axess.fr

© 2018 Axess Education | Tous droits réservés | Mentions légales

Parcoursup : à quoi ressemble le nouvel APB ?

Parcoursup : à quoi ressemble le nouvel APB ?

2018 marque l’arrivée de Parcoursup, le nouvel Admission Post-Bac (APB). Découvrons ensemble les différents changements de la plateforme.

La fin du tirage au sort et de l’algorithme

Pour cette nouvelle année, le gouvernement lance son nouveau Plan étudiants visant à offrir aux élèves une meilleure orientation au lycée, la fin du tirage au sort au sein des universités mais également la refonte de la plateforme Admission Post-Bac (APB) qui s’appelle désormais Parcoursup. Et ce n’est pas seulement le nom qui change, le gouvernement a aussi prévu plusieurs modifications.

Un nombre de vœux réduit et un nouveau système de réponse

Autre amélioration prévue par le gouvernement : le nombre de vœux et le système de réponse. Les lycéens peuvent sélectionner 10 vœux maximum dans Parcoursup, au lieu de 24 dans l’ancien APB. Ces vœux ne sont plus classés et doivent donc être « souhaités et motivés » d’après ce qu’évoque le ministère. Les formations sont également regroupées de manière géographique. Les candidats peuvent alors postuler à un type de filière dans une région, sans d’autres précisions. Ils peuvent également changer d’académie.

Concernant les réponses à ces vœux, le système de fonctionnement évolue aussi :

  • Pour les formations sélectives (BTS, DUT, écoles…) : les lycéens reçoivent « Oui », « Non » ou « En attente »
  • Pour les formations non-sélectives (université) : les lycéens reçoivent « En attente », « Oui », ou « Oui, si »

Le « Oui, si » conditionne l’accès à la formation à un certain nombre. Cette option n’est applicable que dans le cas de capacités d’accueil insuffisantes.

Un meilleur accompagnement des lycéens

Autre élément de modification dans Parcoursup : la remise à niveau. Si un étudiant accepté sous condition souhaite malgré tout rejoindre la formation, celui-ci doit effectuer un stage de remise à niveau ou suivre des cours renforcés dans certaines matières.

Certains dossiers peuvent également être refusés si, selon la ministre de l’Education, « Une formation non-sélective a plus de demandes que de places ». Les lycéens seront ici choisis en fonction de l’adéquation de leur profil et parcours. Cette sélection ne sera applicable que pour les filières dites en tension : Droit, Staps, Psycho et Paces.

Enfin, afin d’accompagner l’orientation de chaque lycéen, le gouvernement a mis en place deux semaines de l’orientation. Un site sera également mis à leur disposition pour répondre à l’ensemble de leurs questions sur l’orientation et les conseils de classes auront désormais pour mission de proposer une orientation aux élèves (1er trimestre) et de donner leur avis sur les formations souhaités (2ème trimestre).

La plateforme Parcoursup ouvrira le 15 janvier prochain. Les lycées pourront faire leur choix jusqu’en mars et les 1ères réponses seront disponibles dès le mois de mai. Reste maintenant à voir ce que ces changements vont apporter concrètement aux lycéens.

Le module de gestion des évaluations de la-vie-scolaire, dédié au suivi individuel de l’élève, s’interface avec Parcoursup depuis la mise en place de cette nouvelle plateforme.

Inscrivez-vous à la newsletter

En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir notre newsletter trimestrielle par courrier électronique et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à l’aide des liens de désabonnement présents dans les newsletters ou en nous contactant à l’adresse information@axess.fr

© 2018 Axess Education | Tous droits réservés | Mentions légales