Juil 26, 2017 in Numérique
Quelle est la place des réseaux sociaux dans l’enseignement ?

Les médias sociaux entrent dans l’enseignement pour en développer le contenu et ouvrir à de nouvelles pratiques. Zoom sur cette tendance qui apporte beaucoup aux élèves.

Les réseaux sociaux dans l’enseignement, oui mais pour quel usage ?

Les réseaux sociaux occupent une place importante dans la vie de chacun et sont de plus en plus utilisés, notamment par les élèves qui s’y mettent très tôt.

Le saviez-vous ?*
- 18% des gens seraient incapables de passer plusieurs heures sans aller sur Facebook.
- 1h20, c’est en moyenne le temps passé par jour sur les réseaux sociaux.
- 92% des ados disent aller tous les jours sur les réseaux sociaux et 71% d’entre eux utilisent plusieurs réseaux sociaux.

Cette tendance est en train d’implanter les réseaux sociaux au sein de l’éducation mais à l’heure actuelle peu d’enseignants jouent le jeu. En effet, introduire les réseaux sociaux dans son cours nécessite davantage de préparation en amont : création de contenu, d’exercices, autoformation… De plus cela implique de savoir utiliser les outils digitaux afin de pouvoir former correctement les élèves notamment sur les dangers de tels médias.

L’usage des réseaux sociaux auprès des élèves doit donc se faire dans une optique pédagogique avec pour but de les éduquer par et aux réseaux sociaux. Même si la politique d’utilisation des réseaux sociaux va à l’encontre de l’éthique éducative cet apprentissage permettra de :

> Enseigner la sécurité des données, la protection de la vie privée, la propriété intellectuelle, la gestion des paramètres de confidentialité…
> Créer une réflexion pédagogique sur les enjeux liés à la réputation numérique.
> Amplifier l’esprit critique et faire réfléchir les élèves sur les réseaux sociaux et l’utilisation qu’ils en font.
> Développer des compétences telles que la maîtrise de la langue via l’organisation de concours de twittérature par exemple.
> Profiter d’une base quasi illimitée d’informations et d’applications, si les équipes pédagogiques n’appliquent pas de filtre, afin de déployer les compétences de recherche des élèves notamment le contrôle d’information vraie ou fausse.

Des atouts pour l’éducation et les élèves

L’éducation par et aux médias sociaux a donc beaucoup d’impacts sur l’élève tant au niveau personnel qu’académique. Mais ces impacts sont pour la plupart positifs. Ainsi, étant des outils à fort potentiel collaboratif, les réseaux sociaux permettent notamment de :

- Développer les compétences communicationnelles, rédactionnelles, analytiques et technologiques (édition, publication et téléchargement de contenu) de l’élève.

- Briser la barrière psychologique qui peut exister lors d’échanges en face à face entre les individus et ainsi favoriser la collaboration et augmenter l’apprentissage.

Comment mettre en place cette démarche

Le plus simple serait de mettre en place une réflexion, au sein de l’équipe pédagogique. Les professeurs débutants et experts de ces médias pourront ainsi échanger et partager leurs expériences pédagogiques et faire émerger des initiatives d’exploitation éducatives de ces médias.

Comme vous l’aurez compris, les réseaux sociaux offrent un large panel de possibilités aux professeurs pour enrichir l’enseignement. Le secteur de l’Education profite aujourd’hui de cette tendance pour proposer aux élèves de nouveaux moyens d’apprentissage plus ludiques et interactifs.

Sources : Skilled : « 115 faits surprenants sur les réseaux sociaux » - Blog du modérateur : « Chiffres réseaux sociaux 2017 »

Tags: