Nov 9, 2017 in Réformes
Projet de loi finance Education 2018 : vers la réussite de 100% des élèves !

Qui dit nouveau gouvernement, dit aussi modification des budgets. Le budget de l’Education nationale demeure le 1er budget de la nation avec 50,6 milliards d’euros. Quels sont les domaines d’investissement du projet de loi finance Education ?

Le projet de loi finance Education 2018

Le budget du ministère de l’Education nationale demeure en 2018 le premier budget de la nation avec 50,6 milliards d’euros investit hors contributions aux pensions de l’Etat, soit 70,6 milliards d’euros en tenant compte des contributions aux pensions de l’Etat. Il s’agit d’une augmentation de 1,3 milliards d’euros par rapport à 2017.

Ce budget est répartit entre l’enseignement scolaire qui atteint les 50,1 milliards d’euros et la jeunesse/vie associative qui franchit le seuil des 541 millions d’euros.

Le projet de loi finance Education a pour objectif de garantir la réussite de 100% des élèves, grâce au renforcement du budget de certains domaines et à l’investissement sur de nouveaux projets. Faisons le point sur les domaines d’investissement 2018 !

Les 4 domaines d’investissement pour 2018

Le budget du ministère de l’Education nationale sera consacré à différents secteurs, dont voici les principales mesures :

Priorité accordée au 1er degré
Dans un premier temps, une partie du budget de l’éducation nationale sera consacré au 1er degré, notamment aux élèves en milieux défavorisés :
» Augmentation du nombre d’emplois de professeurs, de l’ordre de 3881 dans l’enseignement primaire à la rentrée scolaire 2018.
» Dédoublement des classes de CP et CE1 dans les réseaux d’éducation prioritaire.

Accompagnement des élèves vers la réussite
Autre point crucial pris en compte dans le projet de loi finance Education : l’accompagnement des élèves vers plus de réussite. Pour cela, différents investissements vont être fait :
» Organisation de « stages de réussite » pour commencer l’année dans de bonnes conditions (35 millions d’€).
» Programme « Devoirs faits » pour accompagner à la réalisation des devoirs à la maison (220 millions d’€).
» Renforcement de l’aide aux familles avec la revalorisation des bourses du lycée, de l’ordre de 43 millions d’euros supplémentaires en 2018.
» Amélioration du dialogue entre les familles et le système éducatif avec la mise en place de la mallette des parents (1 million d’€).
» Développement des pratiques artistiques et culturelles (3 millions d’€).
» Sessions de formation continue supplémentaires pour les professeurs. Trois jours de formation seront disponibles pour chaque professeur et basés sur les besoins rencontrés en classe (+20 millions d’€).

Renforcement de l’accompagnement des élèves en situation d’handicap
Le projet de loi finance Education  renforcera également l’accompagnement des élèves en situation d’handicap. Pour cela, le projet de loi prévoit la mobilisation de 10900 nouveaux emplois d’accompagnants d’élèves en situation d’handicap (AESH). Par ailleurs, 100 postes de professeurs des écoles seront également créés, visant au renforcement des moyens en faveur de la scolarisation des élèves en situation d’handicap.

Développement de la vie associative et de la jeunesse
Enfin, le dernier investissement du ministère de l’Education Nationale concernera la jeunesse ainsi que la vie associative, qu’il s’agisse du service civique ou encore de la mobilité des jeunes dans le cadre de leurs études :
» 20 000 jeunes supplémentaires seront accueilli en service civique pour 2018, soit un total de 150 000. Leur accompagnement ainsi que leur formation seront renforcés, ce qui leur permettra d’accéder à des missions plus variées (448 millions d’€).
» Les échanges internationaux, dans le cadre de l’intégration sociale et professionnelle des jeunes, seront renforcés avec une enveloppe atteignant les 14 millions d’€.
» 1300 points d’accueil de réseau information jeunesse ainsi qu’un nouvel outil numérique seront mis en place pour favoriser l’accès des jeunes à l’information en matière de logement, santé, culture ou encore loisirs.
» 68 millions d’euros seront consacrés à la vie associative, qui occupe une place essentielle dans le fonctionnement de la société française.

Le projet de loi finance Education 2018 touche ainsi différents secteurs, qu’il s’agisse de l’accompagnement des élèves en milieux défavorisés ou en situation d’handicap ou encore du développement de la culture et de la vie associative. Le but sera avant tout de garantir la réussite de 100% des élèves !

Tags: