Oct 10, 2017 in Numérique
Open Data : Les données de l’éducation ouvertes au grand public !

Pour faire suite à notre premier article sur le thème de la data dans l’éducation, intéressons-nous maintenant à l’Open Data utilisé par l’Education Nationale.

Pourquoi un portail Open Data pour l’éducation ?

Depuis le 8 décembre 2016, le ministère de l’Éducation nationale met à disposition du grand public, via un portail, ses données afin de renforcer la transparence, l’innovation et l’efficacité. On parlera ici d’Open Data.

L’Open Data ou donnée ouverte est une donnée numérique en libre-service. Elle est diffusée sous une licence ouverte garantissant son libre accès et sa réutilisation par tous. L’Open Data intervient actuellement au sein du gouvernement mais aussi de l’Éducation :

Le gouvernement français
Un vaste mouvement d’ouverture et de partage des données publiques se développe tant au niveau interministériel qu’au niveau des collectivités territoriales. Le gouvernement développe ainsi le site data.gouv.fr qui regroupe l’ensemble de données publiques. Le but de l’Open Data est de mettre à disposition de tous des données de référence qu’ils peuvent partager, améliorer et réutiliser.

Cette démarche du gouvernement s’inscrit dans le Partenariat pour un Gouvernement Ouvert. Cette organisation regroupe aujourd’hui 75 pays, dont la France, et agit pour la transparence de l’action publique, pour sa co-construction avec la société civile et les citoyens et pour l’innovation démocratique.

L’Éducation nationale
Le Ministère de l’Éducation participe également à cette démarche via son portail : data.education.gouv.fr. L’utilisateur peut ainsi via ce portail visualiser, partager, exploiter et réutiliser les données relatives à l’éducation mais aussi les enrichir et proposer des services utiles dans le domaine de l’éducation.

L’Open Data et l’éducation c’est au total 28 jeux de données comprenant des analyses, cartes, tableaux et calendriers. On retrouve ainsi sur la plateforme gouvernementale : les classements des établissements, l’organisation du temps scolaire, les effectifs des 1ers et 2nds degrés et du personnel éducatif, la liste des établissements numériques, l’annuaire de l’Éducation…

Quels sont les engagements du Ministère de l’Éducation ?

Le Ministère de l’Éducation s’engage à enrichir régulièrement la plateforme via l’ajout de nouveaux jeux de données et la mise à jour des données déjà publiées. De plus, pour accroître les données mises en ligne, le Ministère accompagne les directions, académies et opérateurs du ministère.

Outre ses engagements, le ministère doit s’assurer que la plateforme respecte les 4 principes suivants :

Transparence // L’internaute doit pouvoir accéder librement à toutes les données de la plateforme.

Qualité // Les jeux de données diffusées doivent être fiables, pérennes et historisés.

Performance // La plateforme est facile à utiliser grâce à de nombreux filtres, prévisualisation, cartographie… L’exploitation et la réutilisation des données sont facilitées par les différentes possibilités d’export librement utilisables.

Accompagnement // La prise en main est simple et ludique grâce à des exemples d’usage. Les données sont valorisées par des notes d’accompagnement que peuvent laisser les citoyens.

Comme vous l’aurez compris, l’Open Data rend les données de l’éducation et du gouvernement accessibles simplement et facilite ainsi la transparence et l’accès aux données.

L’Open Data et le Big Data commence à trouver peu à peu leur place au sein de l’Éducation nationale. Mais qu’elle sera la prochaine étape ? Les équipes pédagogiques seront-elles formées pour ce type de développement technologique ?

Tags: