Oct 19, 2017 in Numérique
Le numérique peut-il lutter contre l’échec scolaire ?

Le numérique s’impose petit à petit au sein des classes, que ce soit en maternelle comme au collège. Mais cette évolution du processus d’apprentissage permet-elle de lutter plus efficacement contre l’échec scolaire ?

Des outils numériques de plus en plus présents dans les écoles

Depuis plusieurs années déjà et grâce à la mise en place d’un Plan Numérique pour l’Education, la transformation digitale a pris le chemin de l’école. Différentes expérimentations sont menées dans plusieurs classes et niveaux afin de cerner ce que peut apporter le numérique aux élèves mais aussi aux professeurs.

Aujourd’hui, de plus en plus de classes sont équipées afin de favoriser l’apprentissage numérique. Il peut s’agir de tableaux interactifs, de tablettes numériques ou encore de jeux virtuels, visant à modifier et améliorer les méthodes d’enseignement et d’apprentissage plus traditionnelles.

De plus, de nombreuses solutions numériques sont proposées aux élèves, professeurs, équipes pédagogiques mais aussi aux parents. Il existe notamment des solutions de gestion d’emploi du temps, de cahier de textes ou encore de création d’exercices en ligne. Ces logiciels ont généralement pour objectif de faciliter le quotidien de tous les acteurs de l’Education.

Comme on le voit, le numérique est censé apporter des avantages concrets aux élèves. Mais est-il utile contre l’échec scolaire ?

Le numérique, un moyen de lutter contre l’échec scolaire

On peut aujourd’hui dire que l’évolution du numérique dans les écoles permet de lutter contre l’échec scolaire, mais sous certaines conditions :

> Accès aux ressources : Le numérique permet dans un premier temps de faciliter et d’accélérer l’accès aux ressources pédagogiques, du fait que celles-ci soient en ligne et disponibles à tout moment.

> Personnalisation processus apprentissage : Autre point fort du numérique, le fait que le processus d’apprentissage puisse être personnalisé. Ce qui permet aux élèves de comprendre et d’avancer à leur rythme.

> Nouveau schéma d’enseignement : Le numérique permet aussi de sortir du schéma maître/élèves, ce qui débloquer des situations chez certains élèves en échec scolaire.

> Dimension ludique : Enfin, dernier atout du numérique pour l’éducation, la dimension ludique. Elle permet une meilleure attention et dédramatise la « situation d’école ». Attention cependant à bien garder en tête l’objectif pédagogique.

Afin d’arriver à un résultat positif et de lutter contre l’échec scolaire, il est nécessaire de prendre en compte que le numérique ne peut pas fonctionner seul. Le projet et l’apprentissage numérique doit être pensé en amont et accompagné. On ne peut pas donner une tablette numérique à un élève en espérant que cela le fera progresser en un clin d’œil. Il faut que le processus d’apprentissage soit encadré et accompagné afin que l’élève ne s’approprie pas seulement des connaissances mais qu’il sache les utiliser dans un contexte défini.

Axess Education est un acteur du numérique à l’école en proposant la solution la-vie-scolaire pour l’organisation et la gestion pédagogique des établissements scolaires.

La-vie-scolaire intègre la création de l’emploi du temps, la gestion de la base élèves, la gestion des notes et des absences et les outils pédagogiques. Pour ce qui est des outils pédagogiques il s’agit du Cahier de Textes et du TDBase qui mettent le numérique au centre de la pédagogie. Plus interactifs, ces modules permettent aux élèves d’avoir une approche nouvelle du travail. >> En savoir plus

Tags: