Avr 24, 2018 in Numérique
L’intelligence artificielle a-t-elle sa place dans l’éducation ?

Lutter contre l’échec scolaire est l’un des enjeux de ces dernières années. Malgré des recherches, il reste encore de nombreuses inégalités entre les élèves. Et si l’intelligence artificielle était la solution pour le secteur de l’éducation ?

L’intelligence artificielle dans l’éducation pour lutter contre l’échec scolaire

Afin de lutter contre l’échec scolaire, de nombreuses solutions ont été mises en place ces dernières années : classes spécialisées, soutien scolaire, pédagogies nouvelles… Cependant, ces solutions ont entrainé des problématiques au niveau de la liaison entre l’individuel et le collectif. Difficile pour les équipes pédagogiques de prendre en compte les spécificités de chaque élève, sans affaiblir le collectif.

Pour certains, la solution se cacherait dans les nouvelle technologies, notamment l’Intelligence Artificielle (IA), qui pourrait proposer des stratégies pédagogiques s’adaptant à chacun des élèves.

Améliorer la mémorisation du cours grâce l’IA

L’enjeu n°1 de l’intelligence artificielle au service de l’éducation serait d’améliorer la mémorisation du cours. En effet, selon les études réalisées, la mémorisation à long terme est favorable lorsque les révisions sont espacées. Cela dépend également des spécificités de chaque élève : son attention, ses aptitudes et difficultés…

C’est là que l’intelligence artificielle rentre en jeu. La technologie peut apprendre quand proposer des « piqures de rappel » adaptées en fonction de l’historique de l’élève. Dans ce cas, on parlera de machine learning ou apprentissage automatique, qui est une branche de l’IA en pleine évolution.

Cet apprentissage, se base sur l’enregistrement d’événements passés, c’est-à-dire que son approche est tournée vers l’expérience acquise et interprétable dans les données. Le machine learning calcule les « réponses moyennes » pour prédire le comportement du nouvel élève. Un volume important de données est donc nécessaire, plus on a de données plus on peut constituer des groupes précis présentant des caractéristiques pédagogiques semblables.

Malgré les avantages de l’intelligence artificielle pour le secteur de l’éducation, il est néanmoins nécessaire de tenir compte de l’avancée technologique actuelle. A l’heure d’aujourd’hui, tout enseignement à la fois « humain » et automatique est impossible. Il est donc plus judicieux de trouver un juste milieu entre la technologie et l’humain, en utilisant par exemple l’IA en dehors de la classe pour les révisions et conserver le présentiel en classe.

Tags: