Déc 8, 2017 in Education
Etude : Le bien-être des élèves à l’école

Un rapport a été réalisé récemment par l’OCDE sur 540 000 élèves répartis dans 72 pays afin d’évaluer leur niveau de bien-être au sein de l’école. Découvrons ensemble les résultats !

Une influence importante des parents et professeurs

Selon le rapport établi par l’OCDE, les professeurs mais aussi les parents jouent un rôle clé dans le bien-être des élèves et ont même une réelle influence sur les résultats scolaires. Les adolescents qui éprouvent un sentiment d’appartenance à l’égard de l’école et qui ont également de bonnes relations avec leur parents et professeurs sont plus susceptibles d’avoir de bons résultats scolaires et d’être heureux dans leur vie.

Les élèves dont les parents déclarent « passer du temps uniquement à parler à leur enfant », « manger le repas principal » ou « discuter de l’école » signalent un niveau de satisfaction élevé à l’égard de la vie. Ce chiffre oscille entre 22 et 39%.

Cependant, de nombreux adolescents déclarent être anxieux, voire très anxieux face aux devoirs et examens.

Des élèves anxieux face aux devoirs et examens

Selon le rapport de l’OCDE, en moyenne, 59% des élèves de 15 ans déclarent qu’ils s’inquiètent souvent de la difficulté des examens qu’ils vont passer et 66% se disent angoissés par les mauvaises notes. Et ce constat est d’autant plus visible chez les filles, qui se disent plus angoissées que les garçons face au travail scolaire.

Cependant, d’après l’étude, cette angoisse n’est pas due aux heures de cours ni à la fréquence des examens mais plutôt au soutien apporté par leurs professeurs et leur école.

4% des élèves sont victimes de violence chaque mois

Enfin, dernier élément important de cette étude : les violences à l’école. Il s’agit aujourd’hui d’un problème majeur d’après le rapport et qui touche directement au bien-être de l’élève. De nombreux élèves se disent aujourd’hui concernés par ce fléau. En moyenne, 4% des élèves interrogés se disent frappés ou bousculés quelques fois par mois. Et ce chiffre monte même à 9,5% suivant les pays.

Globalement, les élèves interrogés se disent heureux, avec en moyenne un niveau de 7,3 sur une échelle de satisfaction allant de 0 à 10. Pour la France, le niveau de satisfaction atteint les 7,6, ce qui montre un certain bien-être des élèves. Mais ce n’est pas le cas de tous les pays où l’on observe de grandes disparités.

Tags: