Education nationale : Bilan d’un an de réforme

Dédoublement des CP, semaine de quatre jours, interdiction des téléphones portables à l’école… faisons le point sur les réformes entreprises ou prévues pour redresser le système éducatif français en 2018.

Les réformes entreprises

  • Le dédoublement des classes de CP en éducation prioritaire

Déjà mise en place, cette réforme va être poursuivie avec plus de 3 100 classes de CP en réseau d’éducation prioritaire et une partie des CE1 en REP+ à la rentrée 2019. Cette mesure concerne plus de 320 000 enfants chaque année.

  • La méthode syllabique

Cette méthode, plébiscitée par le ministre de l’éducation, Jean-Michel Blanquer, comprend dictée quotidienne, deux séances d’écriture de dix à vingt minutes, minimum quinze minutes de calcul mental par jour et étude de cinq à dix œuvres par an du CP au CE2.

  • La modification des programmes de la maternelle au collège

Pour éviter d’avoir des élèves avec des lacunes irrattrapables, cette réforme a mis en place des repères de progression annuels fixés pour le français et les maths, et ce, de la maternelle à la troisième.

  • L’interdiction des téléphones portables à l’école
Le 30 juillet 2018, la loi a été adoptée supprimant totalement portable et objets numériques des écoles et collèges et dans certains lycées. En effet, chaque lycée est libre de supprimer totalement ou partiellement le portable et les objets connectés. Leur utilisation pourra être permise uniquement dans le cadre de leur utilisation pédagogique.
  • La révision de la réforme des collèges

Redonner de l’attractivité aux collèges est l’objectif du rétablissement des classes bilangue et des sections européennes. Cette réforme vient donc modifier celle de Najat Vallaud-Belkacem.

Les réformes prévues pour les rentrées 2018 et 2019

  • La semaine de quatre jours

À la rentrée 2018, c’est plus de 70% des communes et 60% des élèves qui repasseront à la semaine des quatre jours. En complément de cette réforme, le ministre de l’éducation travaille sur le « plan mercredi » avec les municipalités. Son but : développer les temps périscolaires des enfants.

  • Dispositif « Devoirs faits »
70% des collèges devraient, à la rentrée 2018, mettre en application le dispositif « devoirs faits ». Ce dispositif permet aux établissements concernés de mettre en place au moins deux heures d’études surveillées par jour pour les élèves volontaires.
  • Le lycée

Des changements dès l’entrée en seconde sont prévus. En effet, les élèves seront soumis à un test de positionnement permettant de déterminer les besoins en aide ou non de l’élève dans certaines matières. S’ajoutent à cette réforme 54 heures consacrées à l’orientation.

  • La maternelle
À la rentrée 2019, la scolarité sera obligatoire à partir de 3 ans augmentant ainsi les effectifs d’environ 25 000 enfants. Mais comment gérer cette augmentation d’élèves alors que les effectifs des professeurs n’augmentent pas par souci économique ? Pour pallier à ce problème, le ministre de l’éducation va valoriser les Atsem (agent territorial spécialisé de l’école maternelle).

Les réformes annoncées par le ministre de l’éducation sont nombreuses et réorganisent le système éducatif français. Autre réforme importante prévue : le bac 2021.

Inscrivez-vous à la newsletter

En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir notre newsletter trimestrielle par courrier électronique et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à l’aide des liens de désabonnement présents dans les newsletters ou en nous contactant à l’adresse information@axess.fr

© 2018 Axess Education | Tous droits réservés | Mentions légales