Oct 3, 2017 in Numérique
Améliorez votre système scolaire grâce au Big Data !

Le système scolaire et éducatif des établissements peut enfin être amélioré et ce grâce au Big Data et au développement du numérique dans l’éducation. Zoom sur les possibilités offertes par le Big Data à l’éducation.

Le Big Data au service de l’éducation

Aujourd’hui, dans les salles de classe, les ordinateurs portables et tablettes remplacent le papier et les stylos. Cette numérisation de l’éducation génère un très grand nombre de données liées à l’enseignement et à l’apprentissage.

Désormais, entreprises technologiques et établissements s’associent pour convertir les données du Big Data dans le but d’améliorer les méthodes d’enseignement, de développer les nouveaux programmes scolaires et de pallier aux problèmes des élèves en difficulté.

Analyser les données du Big Data offrirait donc des opportunités à l’éducation pour résoudre ses problématiques liées à l’échec scolaire ou à la gestion quotidienne de l’établissement par exemple. Il permettrait notamment de :

  • – suivre et prédire les performances d’un élève
  • – augmenter le taux de diplômés
  • – ajuster les programmes scolaires en temps réel
  • – mesurer la performance institutionnelle de l’établissement
  • – déceler les failles de l’administration de l’établissement

5 possibilités offertes par le Big Data à l’éducation

1. Avoir une vue d’ensemble de son établissement
Proviseurs et enseignants ont besoin d’avoir une vue d’ensemble sur le fonctionnement de leur établissement. Grâce au Big Data, il est possible de connaître les performances d’un établissement et de les comparer aux objectifs qu’il s’était fixés tant au niveau des résultats académiques que de la discipline.

2. Améliorer les résultats des étudiants
Avec le Big Data, les données sont a portée de clic des enseignants. Ils peuvent agir rapidement pour compenser les faiblesses d’un élève. Ayant un suivi en temps réel des performances des élèves, les professeurs peuvent plus facilement les aider à améliorer leurs résultats en agissant intelligemment, notamment en modifiant le programme scolaire. Il est également simple de comparer les élèves entre eux afin de détecter les problèmes.

3. Lutter contre l’échec scolaire
Repérer un élève en échec scolaire est assez difficile de nos jours. Désormais avec le Big Data, afin d’éviter l’échec scolaire, il est possible d’agir en amont en proposant un apprentissage personnalisé à chaque élève suivant ses centres d’intérêt, ses connaissances personnelles ou encore ses capacités intellectuelles individuelles.

4. Développer l’apprentissage à distance
L’apprentissage à distance est facilité grâce à internet et de plus en plus de personnes y ont recours. Cette méthode d’enseignement rend ainsi accessible le savoir aux personnes ne pouvant se déplacer pour des raisons géographique, financière ou de santé. Les MOOC permettent ainsi d’accéder aux programmes scolaires et aux examens facilement depuis son ordinateur ou sa tablette.
De plus, l’utilisation de ces plateformes permet de générer de nombreuses données permettant ainsi de personnaliser l’apprentissage en fonction des obstacles que rencontre l’apprenant.

5. Améliorer le feedback dans l’enseignement supérieur
Les cours de l’enseignement supérieur, notamment dans les universités, ont tendance à être moins interactifs du fait des effectifs plus important. L’enseignant, ayant moins de feedback de la part de ses étudiants, ne connait réellement l’efficacité de ses méthodes que lors des résultats des partiels. Grâce au Big Data dans l’éducation, professeurs et étudiants peuvent de nouveau communiquer. Via un logiciel, l’étudiant peut suivre le cours, poser des questions et même dire s’il rencontre des difficultés. Ces interactions donneront des statistiques que le professeur pourra consulter, lui permettant ainsi d’améliorer son cours et de prendre contacter avec les élèves en difficulté.

Même si l’éducation conserve un certain retard vis-à-vis d’autres domaines, elle intègre peu à peu le Big Data et ses bénéfices à son organisation. Ainsi, le Big Data offre la possibilité aux professeurs d’améliorer leurs méthodes et aux étudiants de ne pas sombrer dans l’échec scolaire. Il est donc très important pour l’Éducation Nationale d’exploiter au maximum les nouvelles technologies.

Retrouvez prochainement le deuxième article de notre session « Data et éducation » qui présentera le portail Open Data de l’Éducation nationale.

Tags: